Fiction n°2 : Le choix

Rédige ta Fan Fiction ou écris une histoire avec d'autres personnages et partage-la avec les autres membres en la postant ici!
Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 18 juin 2017, 21:54

Salut!
Kim je ne sais pas pourquoi je ne peux pas accéder à ta fiction :/
est-ce moi ou bien tout le monde ne peut pas le faire?
Hey !
Je viens d'essayer et moi aussi je n'arrive pas à accéder à la fiction... cela doit être un problème du site car il y'a récemment eu une mise à jour... Merci de me l'avoir fait remarquer 😚
Kiss ❤
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 18 juin 2017, 21:56

moi aussi je peux pas pourtant c'est dommage parce que j'aimé bien ton histoire :?
Hey !
Oui c'est dommage ! Et ravie que ça te plaise ! Et je tiens aussi à m'excuser pour le temps que je mets à poster les chapitre mais en ce moment je suis en période d'examen donc voilà ! Mais ne vous inquiéter pas le prochain chapitre arrive bientôt !
Kiss ❤
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Avatar de l’utilisateur
suave
Admissible au rang de modératrice
Messages : 862
Inscription : 28 sept. 2015, 21:56
Localisation : In the Wizarding World of HP

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar suave » 19 juin 2017, 13:34

De rien et oui c'est vraiment dommage j'aime bien tes fictions :)
Robbie and kiko
The bests
Image
Love U Dan <3

Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 05 juil. 2017, 18:52

I

Partie 1 : Romane.

Aujourd’hui, je vais débuter ma journée en allant dans mon lycée. Ça me fait bizarre de me préparer pour aller dans une école. C’est la première fois que je fais ça.

Je vais dans ma salle de bain. En face de mon miroir, je me dénigre. J’ai une sal mine. Je n’aurais pas dû passer autant de temps devant la télé. Je me déshabille pour me laver. Une fois terminée, je sors de la douche et je me regarde devant mon miroir. Je m’habille. Une chemise avec un jean noir troué aux genoux. Je mettrais une veste en cuir après m’être maquiller. Je me maquille légèrement. Mascara pour mettre mes yeux noisette en valeur, fond de teint léger puis pour finir, un rouge à lèvre beige qui fait effet naturel. Je brosse mes longs cheveux châtin pour ensuite les attachés.
Je sors de la douche, je regarde l’heure puis je commence à me dépêcher. Je ne suis vraiment pas habituée à me préparer le matin. Je pars mettre les baskets que ma sœur m’a acheté… Si ma grand-mère me voyait… Elle dirait que je suis habillé comme une moins que rien. Alors que toutes les filles de mon âge s’habillent comme ça… Je prends mon sac et je sors de chez moi. Je ferme la porte à clef. Je descends de chez moi, puis je vais rejoindre l’arrêt de bus. Je vais prendre le bus… Ça me fait bizarre… Mais bon, même si j’avais un chauffeur personnelle avant, je ne sortais presque jamais alors… J’arrive à l’arrêt. Je m’assois sur le banc. Je regarde l’heure. Il ne devrait pas tarder.

Le bus est là. Il y a du monde à l’arrêt. Presque tous des lycéens. La porte avant du bus s’ouvre et un par un, les passagers montent et passent leurs cartes sur le lecteur de carte ou bien achètent un ticket. Je monte à mon tour et je passe ma carte tout en saluant le chauffeur. J’avance maintenant dans le bus afin de m’assoir. Je m’installe et je me mets à regarder dehors. J’inspire une énorme bouffée d’air et j’expire lentement. Je suis vraiment anxieuse. Le bus démarre.

Le bus roule depuis environ 10 minutes. Je ne sais pas où se trouve le lycée mais ma sœur m’a dit de compté cinq arrêts avant d’arriver. De toute manière, je crois que la majorité de ce bus est rempli par des lycéens donc au pire des cas, je les suivrais. Pour l’instant, on a fait que deux arrêts mais on est presque arrivé au troisième arrêt. Je regarde les gens qui monte. Énormément de lycéens… Je suis surprise… Ça se voit vraiment que je ne suis pas habituée à voir du monde. Le bus redémarre et je regarde à nouveau le paysage.

5 minutes plus tard, je descends du bus et nombreux sont les personnes qui sont descendues à cette arrêt. Le lycée est juste en face de l’arrêt, on peut apercevoir une grande bâtisse, dès qu’on descend du bus. C’est cool ça, je n’ai pas besoin de faire un chemin compliqué pour me rendre ici. Les gens passent la grille. Ils sont souvent en groupe, ils discutent… Moi, je suis figée comme une plante à regarder les autres rentrer dans l’enceinte de l’établissement. Je me ressaisis donc et j’avance. Je passe la grille. Je me stoppe et je regarde autour de moi afin de me familiariser un peu avec cet endroit. Je suis au milieu de la cour et juste en face de moi, il a un immense bâtiment. Ça ressemble un peu à un château. Je crois que c’est le lycée… Mais ce n’est pas le seul bâtiment, il a plein de bâtiment à ma droite et à ma gauche. Je crois que je vais me perdre… D’ailleurs, vu que je suis nouvelle, il faut que j’aille à l’administration pour connaître mes horaires et ma classe…
J’avance vers la grande bâtisse, en espérant que l’administration sera là-bas car je ne sais absolument pas où les bureaux administratifs peuvent se trouver. Je demanderais bien à quelqu’un mais je suis vraiment très timide et je perds facilement mes moyens. Je préfère me débrouiller de moi-même. Je continue d’avancer vers l’édifice.

Je suis maintenant devant la porte d’entrée. Je tire la porte et j’entre. Je suis maintenant à l’intérieur, je suis arrivée dans un énorme hall. Il y a du monde, beaucoup de bruit. J’avance, déboussolée. Je suis perdue… Complètement perdu.
La sonnerie retentit. Le hall se vide petit à petit… Moi, j’y reste parce que je n’ai aucune idée d’où je peux aller. Le hall est à présent vide. Je suis seule… Complètement seule. J’aurais dû demander à quelqu’un mon chemin. J’amorce un mouvement pour avancer quand j’entends des gens passer la grande porte. Je me retourne vers eux et je vois deux garçons qui se discutent. Ils passent à côté de moi. Ils me regardent avec insistance. Je baisse la tête. Ils continuent d’avancer mais ils continuent de me regarder avec insistance. Je sens leurs regards. Je n’aime pas ça.
Je relève ma tête et je les vois. Ils se sont stoppés. Ils me regardent. Est-ce que j’ai un truc sur le visage ?

- T’es qui ? demande l’un des garçons
- Eh, Jordan, ce n’est pas comme ça qu’on parle à une fille. Dit l’autre garçons avec un long sourire
Je ne sais vraiment quoi répondre. Je suis vraiment très timide… Quand une adulte arrive vers nous. Elle a l’air sévère. Elle nous hurle :
- Mais qu’est-ce que vous fichez ici à cette heure-ci ?!? Vous devriez être dans vos salles de cours ! Et c’est toujours les mêmes ! Vous en avez pas marre d’arriver en retard ? demande-t-elle aux deux garçons.
- Oh c’est bon. Arrête de crier, dit le dénommé Jordan
- Parlez-moi autrement. Je ne suis pas votre ami. Allez en cours !
- Attendez, dit l’autre garçon
- Qu’est-ce que vous voulez ? demande l’adulte
- Il y a cette fille. On ne sait pas qui c’est. On pense qu’elle est perdue, répond-t-il
Elle se tourne vers moi et me demande :
- Vous êtes nouvelle ?
- O-oui, réponds-je timidement
- Venez avec moi, dit-elle en me faisant signe de la main
A ces mots, je m’avance vers elle et je la suis. Les garçons me regardent tout en me souriant.


Partie 2 : Axel
On regarde la fille partir avec Ingrid. Ingrid est une surveillante assez stricte et énervante du lycée. Une fois éloignées, je regarde Jordan. Il me regarde aussi. Il me dit :
- On y va, le débile ?!?
- Ne me donne pas d’ordre. Dis-je en commençant à avancer.

Jordan. Ce type n’est pas mon ami. C’est… On va dire mon rival. Je ne le déteste pas mais je ne le porte pas non plus dans mon cœur. Pourquoi est-ce que c’est mon rival ? Je pense que c’est parce que les gens nous mettent tout le temps en compétition car on est assez populaire. Je ne dis pas ça pour me rendre intéressant.

On avance lentement. On est en retard mais on s’en fiche. Je n’ai vraiment pas envie d’aller en cours. Je crois qu’on a anglais. On traîne dans les couloirs. Quand cet idiot de Jordan se met à ouvrir les portes des salles de cours. On se met à courir pour ne pas se faire attraper. Une fois éloignés, on s’arrête et on reprend notre souffle. Il agit comme un gamin, n’est-ce pas ? Faudrait qu’on songe sérieusement à partir en cours. Ça doit faire dix bonnes minutes que ça a commencé et la limite pour rentrer en cours c’est quinze, sinon, on est considérés comme absent. Je dis à Jordan :

- Eh, on ferait mieux de se dépêcher.
- J’aimerais te contredire mais tu as raison.

On commence à se diriger vers notre salle de cours. On presse le pas. On arrive devant la porte et Jordan rentre sans frapper. Il salut notre professeur. Moi, je reste devant la porte, je le regarde fanfaronner. Mais c’était trop beau pour que ça dure. La prof renvoie Jordan dehors pour qu’il refasse une entrée et cette fois-ci, « correcte ». Il se dirige vers moi, sors et referme la porte. Je frappe et au même moment, il y a cette surveillante, Ingrid, que je hais qui arrive vers nous avec la fille de tout à l’heure. Elle gueule :

- Mais c’est maintenant que vous arrivez en cours ?!?
- On ne se souvenait plus de la salle. Dit Jordan avec le sourire
- Tu as toujours quelque chose à dire, toi ! Bon, je n’ai pas le temps de vous faire la morale, je dois présenter la nouvelle à votre prof.

Elle me pousse et frappe assez fort. La prof crie entrer. Ingrid ouvre la porte et ente avec la nouvelle. Jordan et moi suivons et nous partons installés. Comme d’habitude, on prend nos places habituelles : les places du fond.

Ingrid est toujours présente et elle parle avec la prof. Une bonne minute plus tard, elle s’en va mais avant elle nous lance un regard noir. Je n’y prête pas attention. La prof discute maintenant avec la nouvelle. Je regarde la nouvelle avec attention. Elle est assez jolie. C’est mon type de fille… Dommage que je sois en couple.

La prof s’adresse maintenant à la classe en présentant notre nouvelle camarade :
- Je vous présente Romane Hall, elle va être votre nouvelle camarade. Je vous demanderais de bien l’accueillir pour qu’elle s’intègre rapidement à la classe.
Ensuite, la prof lui a demandé de s’installer. Elle avance très rapidement dans la salle pour s’installer. La prof reprend le cours. Je fais mine d’écouter tandis que mon voisin, s’est affalé sur sa table et s’est endormis. Enfin, c’est ce que je pensais jusqu’à ce qu’il m’adresse la parole, toujours affalé sur sa table :
- Axel ?
- Quoi ?
- Ça te dit de faire un pari avec moi ? demande-t-il en se redressant et me regardant avec un sourire
- Toujours partant, réponds-je avec un sourire
- La nouvelle. Celui qui arrive à sortir avec elle en premier, il gagne… je n’ai pas encore réfléchis sur le prix…
- Ça me tente… Bon et bien, bye, Maelys, dis-je en sortant mon téléphone pour rompre
- Stop, s’écrie-t-il comme si on était tout seuls
- Vous deux dans le fond ! intervient la prof
- Excusez-nous, dis-je
Jordan me regarde avec un sourire et essaye de m’imiter, en exagérant :
- Excusez-nous…
- Ferme-là et évite de crier, soupire-je ensuite
- Je disais que tu n’avais pas le droit de rompre.
- Pourquoi ? demande-je intrigué
- Comme ça, ça rend les choses plus compliqués
- Donc moi, je dois rester en couple pour sortir avec quelqu’un alors que toi, tu seras libre comme l’air et ce sera plus facile ? Va te faire voir, je ne joue pas avec toi dans ces conditions.
- Qui t’as dit que j’étais libre comme l’air ? demande-t-il
- Genre t’es en couple ? Avec ta tronche ?!?
- Je crois que tu ne te regarde pas assez dans ton miroir… Bon, tu acceptes ?
- Ouais…

On se serre la main puis il se recouche sur sa table. Je lance un regard à ma droite car il y a la nouvelle. Elle est vraiment belle. Je me reconcentre sur la prof mais très vite je perds le fil du cours et je m’endors. En plus, c’est un bloc de deux heures. Qui veut venir à ma rescousse ?
Les deux heures passent. Je me réveille. J’ai l’impression d’être dans une autre dimension car j’ai perdu la notion du temps. Je m’étire, je me lève et prend mes affaires. J’allais me diriger vers la sortie mais je vois Jordan, toujours affalé sur sa table. Pff… Je le pousse de sa chaise et il tombe sur le sol. Réveille brutal. Il a les yeux rouges. Je lui tourne le dos pour partir. Je sors de la salle. C’est la récrée.
Je passe ma récrée avec ma copine et toute ses « amies ». En tout cas, je suis entourée de plein de fille. Ça m’énerve. En plus, elle crie à chaque fois puis elles sont là juste pour être avec moi et non pour parler avec Maelys…

- Tu m’écoutes ? demande Maelys
- Hein ? Qu’est-ce qu’il y a ?
- Tu as entendu, il y a une nouvelle au lycée ?
- Ouais, elle est dans ma classe.
- Et tu ne me le dis pas ?!? s’écrie-t-elle
- C’est bon, évite de crier, dis-je en grimaçant
- Tu n’as pas l’air super heureux d’être avec moi… dit-elle en croisant ses bras
- Ce n’est pas ça.
- C’est quoi alors ?!? demande-t-elle
- Le monde que tu ramènes à chaque fois. On ne peut pas être seul.

Elle souffle puis elle a fait un mouvement de la main à ses amies pour leurs demander de partir.

- Tu es content ? demande-t-elle de manière désagréable
- J’ai l’impression que toi non. Je te rappelle que je suis en couple avec toi et non avec toi et tes amies.
- Oui mais je ne les vois pas tout le temps, donc voilà pourquoi ils sont avec moi.
- Tu rigoles j’espère ? Tu es tout le temps avec elles ! Tu te fous de moi.
- Non, je ne me fous pas de toi.
- Bon, écoute, les cours vont bientôt reprendre, je me dirige déjà vers ma salle, dis-je en lui tournant le dos
- Ne me dis surtout pas au revoir, s’écrie-t-elle

Je me retourne vers elle en roulant des yeux et je l’embrasse très rapidement. Je me dirige maintenant vers ma salle.
Sur le chemin, je croise plein de personne de ma classe. Je parle avec eux puis j’arrive devant ma salle. La porte est ouverte car le prof est déjà à l’intérieur. Je demande au prof si je peux rentrer et il me répond :

- C’est bien la première fois que tu es à l’heure alors je ne vais pas refuser, tu peux rentrer. Et puis, tu sais, il y a déjà quelqu’un à l’intérieur donc tu n’étais pas obligé de demander.
J’entre et je vois la nouvelle. Je crois que son prénom c’est Romane… Elle est seule… Et à ma place… Certes, il n’y a pas écrit mon nom mais dans la classe, tout le monde sait que c’est ma place avec celle de Jordan. Je me dirige vers elle et une fois en face d’elle, je lui souris. Je ne vais pas lui demander de partir… Il y a le pari à tenir, alors je vais en profiter.

- Salut, dis-je
- …
Je m’assois juste à côté d’elle puis je sors mes affaires. Je lui demande :
- Ça va ?
- Euh…
- Tu sais je ne vais pas te manger, dis-je avec un long sourire
- Je… je suis juste très timide, chuchote-t-elle
- C’est normal… Sinon, moi c’est Axel.
- Salut… Axel, dit-elle avec un sourire timide
Elle détourne immédiatement le regard. Je pense que se rapprocher d’elle va prendre du temps. C’est là que Jordan arrive. C’est normal, ça vient de sonner.

Il me regarde d’un air… Je lui souris puis il part s’installer ailleurs.
Toute la classe est maintenant présente. Le cours d’histoire débute. Je sors quelque stylo de mon sac et une feuille volante. Je regarde Romane. Elle a l’air de suivre le cours. Je vais essayer d’en apprendre plus sur elle :

- Alors… chuchote-je
Elle me regarde étrangement.
- Tu viens d’arriver dans la ville ? demande-je à voix basse, avec un long sourire
- Euh…
- Tu sais, je peux te faire découvrir les endroits sympas de la ville… Si tu veux, bien sûr.
- Bah… Je… si ça ne te dérange pas…
- Non, t’inquiètes. On fait ça quand ? Demain après-midi ?
- Si tu veux…
Je lui souris puis elle me sourit également. Elle se remet à écouter le cours. Je commence à prendre mon téléphone et je regarde les messages que j’ai reçu. Il y en a un de Jordan. Je l’ouvre et je réponds :
Image
Partie 3 : Jordan
Axel… Menteur. Je sais parfaitement bien que tu lui as déjà proposé un rendez-vous. Je le laisse pour l’instant avec elle. Je me joindrais à la partie plus tard. Pour l’instant, j’observe…

Le cours se terminent. Je me range mes affaires. Je me lève et je pars. A peine sortit de ma salle, je vois ma copine… Elle s’appelle Anaïs. Elle m’attend devant la porte, les bras croisés, d’un air furieux. Je m’avance vers elle et je lui demande :

- Qu’est-ce qu’il t’arrive, ma belle ? demande-je en m’approchant pour lui faire la bise
- Ne me touche pas ! s’écrie-t-elle en me poussant
- Hé ! Qu’est-ce que j’ai fait ? demande-je étonné
- T’étais passé où à la pause ? demande-t-elle furieuse
- Bah j’étais dehors.
- Arrête de mentir ! On m’a dit qu’il y avait une nouvelle dans ta classe ! Je suis sûre et certaine que t’était avec elle ! Elle est où tient ?!? Je vais lui parler ! On verra, si elle tourne encore autour de toi !
- Eh, tu te calmes. J’étais dehors avec d’autre pote, tu vas arrêter ton délire paranoïaque là. Dis-je en la prenant par les épaules
- Mais…
Je la regarde droit dans les yeux. Elle se calme puis se blottie contre moi. Je lui dis alors :
- Bon je vais te laisser. Je vais être en retard.
- Ça ne changera pas de d’habitude. Reste avec moi.
- J’ai déjà raté beaucoup d’heures de cours cette semaine… Je ne vais pas en accumuler plus. On se retrouveras pour manger.

Elle me lâche et je m’en vais. Je me dirige vers le prochain cours. J’arrive devant la salle et j’entre. On est en cours de chimie. Je m’installe. En attendant que les autres arrivent, je sors une feuille volante. Comme d’habitude… Le prof se dirige vers moi et il me demande des justificatifs pour mes absences car j’ai loupé plusieurs devoirs sur table. Je réponds que je n’en ai pas. Il me met immédiatement zéro. Cela ne me change pas de d’habitude. Mais, va falloir que j’ai une bonne note au prochain devoir car je n’ai pas envie d’avoir une mauvaise moyenne…
Toutes la classe est à présent là. Le cours a donc commencé. Le prof nous dicte le cours… Je n’écris pas, je suis sur mon téléphone. Je réponds à des messages, je vais voir les réseaux sociaux…
Une demi-heure plus tard, le prof, commence à former des binômes. Je me mets donc à écouter la formation des binômes. Quand il prononce enfin mon nom :

- Jordan, tu feras groupe avec Romane.
Parfait. C’est vraiment parfait ! Le prof me montre du doigt pour qu'elle sache qui je suis. Elle se déplace à côté de moi. Elle qui était au fond de la salle vient s’installer à côté de moi. Le prof termine sa liste de binôme donc il nous explique l’exercice que l’on va faire. Alors, je dis à ma nouvelle camarade avec le sourire :

- Je vais chercher le matos, tu feras le reste.
- Euh… Comment ça le reste ?
- Bah l’expérience. Quelle question. Dis-je en allant chercher le matériel

Je prends le matériel et je retourne à ma place. Je dépose le matériel sur la table et je mets ma blouse blanche et des lunettes de protection, même si je ne vais pas manipuler. Elle me regarde assez intrigué. Je m’assois sur ma chaise, lui lançant un sourire et elle demande :

- Donc tu as réellement l’intention de ne rien faire ?
- Bien sûr. Je te regarde faire. Dis-je avec le sourire

Elle soupire. Elle a l’air agacé mais elle ne dit rien. Je prends mon téléphone, vu que le prof est plongé dans ses copies. Je discute avec des potes. Ils me parlent d’une soirée qu’ils organisent. J’irais sûrement, si Anaïs veut bien… Cette fille… Elle est belle mais chiante. Sérieux, pourquoi elle est d’une paranoïa comme ça ?!? Peut-être parce que beaucoup de fille me tourne autour. Mais quand même, ce n’est pas une raison pour être aussi méfiante que cette fille… Enfin….

Mlle Romane est toujours en train de faire son expérience. Je m’ennuie alors je commence à prendre une éprouvette qui contient un liquide. Je m’amuse avec… Je fais gigoter l’éprouvette, je change le liquide d’éprouvette… J’ai envie de le mélanger à autre chose…. Alors je regarde ce qu’il y a sur la table et je prends une autre éprouvette avec un liquide. Au moment où j’allais verser la solution pour mélanger à l’autre solution, ma camarade à hausser le ton :

- Mais t’es complètement fou ! Tu veux tous nous tuer ?
J’ai presque sursauté de ma chaise, tellement c’était inattendu. Je me tourne vers elle et je lui dis :
- Du calme, miss. La prochaine fois évite de me crier dans les oreilles.
- Oui et toi, évite de faire quelque chose de dangereux ! dit-elle en prenant une des éprouvettes de mes mains pour le reposer.

Je souffle et pose la deuxième éprouvette. Je la regarde terminer. Je la vois qui commence à noter. Elle termine. J’arrache la feuille de ses mains. Et je commence à lire. Elle se mets à parler :

- Mais… Tu aurais pu me demander la feuille, je te l’aurais passée.
- Ouais. Dis-je les yeux rivés sur la feuille
- Tu peux au moins t’excuser !
- M’excuser d’avoir pris une feuille ? ridicule. Ce matin tu n’étais aussi bavarde. Je pensais même que tu n’avais pas de langue.
Elle a repris la feuille et a écrit son prénom sur la feuille. Alors j’ai dit :
- Miss, tu n’oublieras pas de mettre mon nom. Jordan.
Elle fait les gros yeux, tout en soufflant et écrit mon prénom. Je vais m’amuser avec cette fille. Oui, pour l’instant, je fais le mec ultra chiant mais je le fais exprès. C’est ma tactique pour la faire tomber dans mes bras. Je joue d’abord le mec ultra chiant, casse-pieds pour ne pas que ma meuf me soupçonne et ensuite, je ferais ami-ami avec elle. Enfin… Le cours se termine. J’enlève ma blouse, mes lunettes et je mets ma veste.
- Je ne vais pas ranger toute seule quand même ! s’écrie-t-elle
- Tu veux que je te rappelle ce que j’ai dit au départ ?
- Comment ça ? demande-t-elle
- J’ai dit que je ramenais le matos et ensuite, tu feras le reste. Je pense que j’ai été très clair.
- Tu…
- Tu veux que je t’aide ? demande Axel, arrivant de nulle part
- N-Non… Je vais me débrouiller. Tu as ton propre matériel à ranger…
- J’ai fini. Allez, je t’aide, vu que monsieur est pressé…
- Merci, dit-elle avec un sourire
- Je vous laisse. Dis-je en attrapant mon sac et en lâchant un sourire moqueur

Je sors de la salle et je vois ma copine qui m’attend. Elle parle avec des amis à moi. Je m’approche d’eux et elle me dit :
- T’en a mis du temps !
- Désolé… On y va ? demande-je
- Attend ! Dit-elle en attrapant mon bras.
- Quoi ?
- On va à la soirée de Maelys, ce soir.
- Je croyais que tu voulais passer la soirée chez moi ?
- Oui, et bien, j’ai changé d’avis.
- Comme tu veux. Bon, j’ai faim.
- On y va, alors ! s’écrie-t-elle en me tirant le bras

Je me laisse tirer. Et je vois Axel et Romane qui parlent. Ils rient. Je vais le laisser croire qu’il a l’avantage. Mais c’est moi qui sera vainqueur de ce pari.


Chapitre 2
Dernière édition par Kimtefira le 05 juil. 2017, 18:59, édité 1 fois.
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 05 juil. 2017, 18:57

II
La curiosité
Ça fait quelques semaines maintenant que je suis arrivée dans ce lycée et je m’y sens bien. C’est parce qu’il y a Axel. Vraiment, il n’y a qu’avec lui que j’arrive à parler. Les autres, c’est plus compliqué. Je remarque que je n’aime pas trop les relations humaines. Surtout avec les filles de ce lycée… Je trouve que ce sont tous les mêmes et qu’elles n’ont aucune personnalité. Enfin, j’exagère en disant qu’elles sont toutes pareil mais voilà, je n’arrive pas trop à être dans leurs « délires » comme on dit ici.

Aujourd’hui, c’est le week-end. Je suis dans ma chambre au téléphone avec ma sœur, dans mon lit. Il doit être dans les coups de midi. Ça fait 3 heures qu’on parle. Elle me dit que ce soir, elle va venir me voir avec mon grand frère. Je suis pressée de les voir ! Depuis mon emménagement, je n’ai pas pu les voir. Après m’avoir dit ceci, elle me dit qu’elle va me laisser. Elle raccroche. Je me lève et je vais dans la salle de bain.

45 minutes plus tard, je sors de la salle de bain. Je retourne dans ma chambre pour prendre mon téléphone et ensuite, je vais dans mon salon pour regarder la télévision. Je m’installe sur mon canapé et j’ouvre les messages que je viens de recevoir. C’est Axel. Il me demande si on peut se voir. J’ai répondu oui. J’apprécie vraiment Axel. Je continue de discuter avec lui pendant un bon moment.

Quelques heures plus tard, je suis prête à partir. Je sors de chez moi et je me rends à l’arrêt de bus pour rejoindre Axel. Apparemment, il n’est pas très loin de mon arrêt.
J’arrive à l’arrêt. Axel arrive quelques minutes plus tard. On se salue puis on commence à marcher :

- Ça va ? demande-t-il tout souriant
- Oui et toi ? réponds-je aussi avec un sourire
- Ouais. Alors, qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ? demande-t-il
- Je n’y ai pas trop réfléchi, je pensais que tu aurais eu une idée, dis-je
- Viens, on va manger un truc et puis on verra la suite plus tard.
- D’accord ! En plus, je n’ai pas manger… dis-je avec le sourire

On se dirige vers une pizzeria qui n’est pas très loin de là où on est. On entre et il y a du monde… Ouais, c’est certain qu’on va attendre. Alors Axel me dit :

- Et si on allait voir ailleurs. Tu sais, dans le coin, y en a d’autre.
- Je te suis, c’est toi qui connait les bons coins ici. Je te rappelle que je suis toujours nouvelle, je n’ai pas trop de repère, réponds-je
- Tu as raison de m’avoir choisi comme guide, je suis le meilleur, dit-il fièrement, tout sourire, sans aucune modestie
- Pff, t’es vraiment trop modeste, dis-je avec le sourire et ironiquement
- C’est mon deuxième prénom, continue-t-il

On sort alors de la pizzeria bondée. On marche puis on parle de tout et de rien. Et il me demande :

- Enfaite, tu habitais où avant ?
- Si je te le dis, tu vas te moquer de moi… Vaux mieux pas que tu le saches…
- Non, je te promets que je ne te dirais rien ! Allez, dis-moi !
- J’ai toujours habité ici…
- Et comment ça se fait que tu ne connaisses pas la ville et qu’on ne t’a jamais vu ?
- Je suis issue d’une famille de « riche » et mes aïeuls n’ont jamais voulu qu’on sorte, qu’on fréquente des personnes qui ne sont pas de la haute société. Donc on va dire que j’étais toujours enfermée chez moi donc c’est pour ça que tu ne m’as jamais vu, réponds-je
- Alors c’est pour ça que tu parles avec beaucoup de classe, genre tu dis des mots comme aïeul ! Et t’es parents ?!? Ils n’ont jamais rien dit à ce sujet ?
- …
- J’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Excuse-moi, je pose vraiment beaucoup de question ! Je vais arrêter, vu que ça te gêne…
- Non mais t’inquiète, tu ne pouvais pas le savoir ! C’est des choses qui arrivent.
- Changeons de sujet ! Tu as des frères et sœur ?
- Un grand frère qui se prénomme Gabriel et une grande sœur qui se prénomme Rachel.
- Et je peux te poser une dernière question ?
- Oui, bien sûr, vu que tu m’aimes tant, dis-je avec un large sourire
- Pourquoi est-ce que tu as le droit de sortir maintenant ? si ce n’est pas trop indiscret, bien sûr
- Bien, j’ai décidé de me faire émancipé. Mes grands-parents ne me traitaient pas correctement. Et je voulais vraiment découvrir le monde. Ça doit te faire bizarre d’entendre quelqu’un dire ça mais je te jure que c’est mon plus grand rêve…
- Je vois. En même temps, tu as été enfermé depuis ta plus tendre enfance donc je comprends mais tu aurais dû attendre qu’un prince charmant comme moi, vienne te délivrer de ta tour maudite ! dit-il avec le sourire
- Arrête de dire des bêtises, réplique-je en laissant échapper un sourire
- Bon, on presse le pas ? J’ai atrocement faim ! s’écrie-t-il
- Oui, moi aussi, dis-je

On accélère puis quelques minutes plus tard, on arrive devant une petite enseigne de restauration rapide. On entre et il y a moins de monde que dans celui d’avant. On fait la queue. C’est là qu’au loin, j’aperçois cette peste d’Anaïs et l’autre crétin de Jordan. Je ne peux vraiment pas le supporter. Rectification, je ne peux pas LES supporter. Depuis que je suis arrivée, ils me font la misère. Je ne peux pas être en paix… Je ne sais pas ce que je lui ai fait à Anaïs mais je pense que ma tête ne doit pas lui revenir. Et Jordan… Qu’il est insupportable avec moi ! Je n’arrive pas à le cerner. Il lui arrive d’être sympas mais pendant une centième de seconde ! Après, il se remet à m’importuner… Enfin bref… Ils sont déjà à une table ensemble.
C’est à notre tour de prendre nos commandes. Je laisse Axel passer en premier. Ensuite, viens mon tour et le caissier nous demande d’aller nous asseoir. Il dit qu’il nous servira lorsque que ce sera prêt. Axel me demande alors, en parlant de Jordan et Anaïs :

- Tu veux manger avec eux ?
- Jamais.

Il se met à rire tandis qu’on s’installe, rien que nous deux. Je le regarde et je lui souris. Il fait de même et me demande :

- J’ai remarqué que tu ne parlais à absolument personne de la classe, même du lycée, pourquoi ?
- Je ne sais pas, j’ai dû mal à me faire des amis et je suis très timide… Il n’y a qu’avec toi que j’arrive à être ouverte.
- Ça fait plaisir de savoir ça. C’est parce que je dois être un être très exceptionnel ! s’écrie-t-il avec un sourire
- Pff, tu ne cesseras jamais de sortir des absurdités…
- Jamais, affirme-t-il toujours souriant

On continue de bavarder. Quand nos commandes arrivent. On mange et bavardons ensemble. Il est vraiment très sympa. Mais ce superbe moment est interrompu par l’arrivée de monsieur Jordan :

- Eh ! Axel et la Relou ! Ça va ? demande-t-il avec son sourire arrogant
- Qu’est-ce que tu nous veux ? demande Axel
- Je vous ai vu et je suis passé vous faire un petit coucou, histoire d’être poli, continue-t-il
- Salut, maintenant dégage, répond Axel
- Oh, soit pas si pressé ! Je n’ai pas entendu mlle Romane ! Comment tu vas, ma jolie ?
- …
- C’est vrai que j’avais oublié que tu étais muette ! Enfin bref, je vous laisse entre amoureux… A mince, non, ta copine c’est Maelys ! Bonne journée, dit-il en faisant signe de la main et en s’en allant
- Va te faire foutre, répond Axel avec un sourire nerveux
- Enfin, soupire-je
- Tu le hais vraiment ? demande Axel
- Je ne le hais pas, je ne supporte pas ça manière d’être, il est vraiment trop arrogant. Je n’arrive pas à comprendre comment tu fais pour le supporter ! C’est ton meilleur ami ?
- Jordan ? Meilleur ami ? Il te manque une case toi !
- Vous êtes toujours fourrés ensemble !
- Ce n’est pas mon meilleur ami ! Si tu savais… C’est plus mon rival avec qui je traine de temps en temps. Et vu qu’on est dans la même classe et bien on est toujours ensemble.

- Rival ? Rival en quoi ? demande-je
- Les gens du lycée aime toujours nous mettre en compétition pour x ou y raison et on aime assez ça au final.
- D’accord.

On termine notre repas puis on reste un peu assis sur notre chaise. Trop fatigués pour partir maintenant.

- Et toi, tu as des frères et sœurs ? demande-je
- Une petite sœur, elle s’appelle Kaycee, dit-il avec un sourire
- Elle a quel âge ?
- 12 ans
- T’as l’air si heureux quand tu parles d’elle, tu as des étoiles dans les yeux ! m’écrie-je
- N’exagère pas mais c’est vrai que j’aime bien parler d’elle. On est très proche l’un de l’autre.
- Ça se voit, ajoute-je

On continue de discuter un peu puis on se lève, débarrassons nos plateaux et puis nous en allons. On se dirige vers un parc. On marche et on discute. Le temps passe et il se fait tard, donc je lui dis que je vais rentrer. Surtout que ce soir, il y a mon frère et ma sœur qui viennent chez moi !
Il me dépose devant chez moi. On se dit au revoir et il s’en va. Je rentre chez moi, toute heureuse de cette journée… Je crois qu’il n’y a rien qui pourra gâcher cette journée. Enfin, c’est ce que je pensais… Jusqu’à ce message :
Image

Je relis, je relis… Puis je soupire… Je n’ai vraiment pas envie d’avoir de problème avec qui que ce soit alors, je pense que je vais faire ce qu’elle me dit. Même si Axel était la seule personne à qui je parlais. Je préfère faire des sacrifices parce que je n’ai absolument pas envie de m’attirer des problèmes.

Je passe ma soirée à cogiter à ce message. Ça me ronge, ça me démange mais il ne faut pas que je le montre vu que ce soir, il y a mon frère et ma sœur. Mais c’est déjà trop tard, ma sœur le remarque :

- Romane, que t’arrive-t-il ?
- Absolument rien, réponds-je à sa question
- Tu es sûre que ça va ? réplique-t-elle par une autre question
- Oui, oui, ne t’en fais pas ! m’écrie-je
- Tu sais, si quelqu’un t’embête, je vais le voir et je le corrige, intervient Gabriel
- Arrête Gabe ! Tu veux te confronter à tous ce qui bouge, dit Rachel
- Si quelqu’un embête mes petites sœurs, faut bien que quelqu’un les défende !
- Oui mais pourquoi t’es si violent ?!? Et puis, je te signale que je suis plus grande que toi.
- Les coups, il n’y a que ça de vrai, dit-il avec un sourire
- Tu m’agaces, ajoute ma sœur qui ne manque pas de rire

Après ce petit moment, je leurs parle de tout et de rien. Je leur parle de mon lycée, de mes profs. Et eux, aussi me parle un peu d’eux. De leurs vies professionnelles. Ma sœur travaille dans une parfumerie de luxe et mon frère continue ses études. Bientôt, il va s’en aller pour aller les continuer à l’étranger… Je n’ai pas envie qu’il parte mais bon, il le veut vraiment alors je ne vais pas l’en empêcher !

- Tu pars dans combien de temps ? demande Rachel à Gabriel
- Tu veux vraiment te débarrasser de moi !
- Mais non, idiot, je veux juste savoir
- Je pars dans 1 mois, je te laisse toute seule dans ta maison horrible
- Tu peux partir, personne ne t’a invité, déclare ma sœur avec un sourire narquois
- Je vais venir vivre chez ma petite sœur ! s’écrie-t-il avec le sourire
- Laisse-moi, j’aime être seul, lance-je
- Tu sais que tu aurais pu venir vivre avec nous tous, je ne comprends toujours pas ton choix d’avoir voulu rester ici, ajoute Gabriel
- Je vous ai déjà dit pourquoi…
- Oui mais…
- Respecte son choix, intervient ma sœur

Le ton qu’elle vient d’employer à refroidis l’atmosphère…

Il commence à se faire tard alors ma sœur et mon frère décident de partir. Ils me laissent dans mon appart’… Et je repense de nouveau à ce message de menace. Je dois être ridicule de trembler face à un message mais franchement, c’est tout nouveau pour moi…

Au même moment, Axel m’envoie un message :
Image

Alors là… Moi aussi j’ai passé un super moment avec lui mais je vais m’abstenir de lui dire parce que j’ai vraiment trop peur. J’ai même peur qu’elle débarque là maintenant…. Je pose alors mon téléphone et je commence à ranger. Une fois terminée, je me change et je vais immédiatement dans mon lit sans me poser de question.

Le lendemain, je me réveille et je vois que j’ai reçu une invitation sur la page personnelle de mon blog. C’est un réseau social où on peut chatter, poster des photos, raconter sa vie… Presque tous les jeunes ont une page personnelle… Enfin… Je vais voir de qui est l’invitation et je vois… Jordan ?!?
L’invitation est accompagnée d’un message :

Image

Je n’y crois pas… Bon, qu’est-ce que je fais ? J’accepte la requête ou non ?!? Tant qu’à faire, il n’est pas si méchant que ça. J’accepte et maintenant, je me mets à attendre. Attendre qu’il me recontacte. Je suis impatiente de savoir ce qu’il a me dire…
Après plusieurs heures d’attentes, je reçois un message de Jordan qui me dit :

Image

Tout ça… Pour ça ! Mais quand je vous dis qu’il est agaçant ! J’ai patienté des heures pour un simple « salut » ? Bon, c’est vrai qu’il n’a jamais affirmé que ce qu’il allait me dire était important mais quand même ! La curiosité, c’est vraiment très mauvais !
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 21 mars 2018, 20:06

III
Les ennuies arrivent
Je suis actuellement en train de discuter avec Jordan… Oui, c’est étrange, n’est-ce pas ? Après le « salut » inattendu, on a continué à discuter. Plutôt sympas enfaite… Au même moment, je reçois un message d’Axel. Je ne suis pas très bien lorsque je reçois ce message car l’affreux message de sa copine me vient en tête donc tout simplement, je supprime le message et s’il me demande, je dirais que je n’ai rien reçu. Ça me déçoit moi-même de faire cela mais je ne veux absolument pas de problème avec ce genre de personne.

Je n’y crois pas ! Ça fait plus de deux heures d’affilés que Jordan et moi on discute. Enfaite, il est vraiment sympa. Il est énervant sur les bords mais lorsqu’on commence à le connaître, je trouve qu’il est plutôt gentil. Je le trouve même plutôt drôle car j’ai pouffé plusieurs fois de rire à cause de ses messages. Franchement, je ne regrette pas d’avoir accepté son invitation.

Au final, j’ai passé ma journée à rien faire, si ce n’est que mes devoirs, ainsi que parler à Jordan. Pendant que je parlais à Jordan, il y avait Axel qui insisté pour que je réponde. Ça se comprend… J’aimais vraiment discuter avec lui… Gentil, aimable, drôle… Voilà comment il était.

Le lendemain, je me prépare pour partir en cours. Direction mon placard pour choisir une tenue. J’aurais dû le faire la veille mais j’étais tellement occupé à parler à Jordan que je n’ai rien fait d’autre. Donc, je décide aujourd’hui de porter un sweat noir avec un jean noir et des bottes. Tout ça en mains, je me dirige vers la salle de bain. 25 minutes plus tard, je ressors de celle-ci, habillé et maquillé. Je prépare mon sac pour la journée. Ceci fait, je prends quelques biscuits et je sors enfin de chez moi.
A l’arrêt de bus, comme la dernière fois, il y a du monde. Je prends mon téléphone et je regarde l’heure. C’est là que je reçois, un message qui dit :
Image
Je détache mes yeux de mon portable. Je soulève ma tête et je vois Axel. Il a le regard en direction de moi, les sourcils arqués vers le bas. Je me mords la lèvre inférieure parce que je me sens honteuse et je ne sais pas quoi faire à cet instant. Il s’approche alors de moi et il me demande :

- C’est si dur de répondre à un message ?
- De quoi ? demande-je en faisant semblant de ne pas savoir
- Ecoute, je ne sais pas ce que je t’ai fait mais la moindre des choses c’est de me dire ce que j’ai fait pour que tu arrêtes de me parler
- Mais rien…
- Alors pourquoi tu ne réponds pas à mes messages ? Comme ça ?
- Non, non mais… Je ne me souviens pas avoir reçu un de tes messages
- Tu es sûre de toi ? demande-t-il en me montrant son téléphone, plus précisément notre conversation
- C’est la première fois que je vois ces messages !
- …
- Quoi ?!?
- Si tu me caches un truc, parles-en maintenant car après il sera trop tard !
- Ecoute, le bus arrive.

Il retourne pour monter dans le bus. Nous validons ensemble puis je tente de m’assoir sur une place seul mais il m’attrape et me tire vers le fond du bus vers les places doubles.

- On doit parler, dit-il
- Mais…
- Ne discute pas

Il s’assied côté fenêtre et moi juste à côté de lui. Il me fixe intensément. Je ne sais quoi dire. Le bus démarre et comme si c’était fait exprès, il parle :

- Écoute, je t’apprécie bien mais je ne comprends pas pourquoi tu t’es arrêtée de me parler du jour au lendemain. J’aimerais bien savoir…
Je fais mine de ne pas l’écoutée. Je regarde droit devant moi. C’est là qu’il pose un doigt sur mon menton et il tourne ma tête vers lui. Il me regarde intensément… Je suis pressée d’arriver car je ne pourrais jamais faire la muette tout le trajet.

- Pff… souffle-t-il en me lâchant

Il se met à regarder par la fenêtre en m’ignorant. Je me sens super mal, je ne voulais pas que ça se finissent ainsi.
On arrive enfin. Je descends du bus et je me dirige vers le bâtiment où j’ai cours. J’entre et je me dirige vers mon casier. Je l’ouvre et je dépose les affaires dont je n’ai pas besoin. Une fois fini, je le referme. Je mets mon sac sur mon épaule et je vois, ensuite, une jolie fille qui se tient devant moi. Plus petite que moi de quelques centimètres, fine, des cheveux mi-longs châtains claire et des yeux noisette. Elle me fixe avec un regard narquois. Je ne sais pas qui elle est mais je sens que je vais passer un sal quart d’heure.

- Alors, c’est toi Romane ? demande-t-elle avec un sourire
- Qui me demande ? rétorque-je par une autre question
- Maelys, enchantée, répond-t-elle d’un sourire flamboyant et me tendant la main
Au son de sa voix, je sais qu’elle est hypocrite. Elle reprend la conversation de plus belle en me disant :
- Alors, je t’avais sympathiquement demandé de t’éloigner d’Axel mais tu n’en as fait qu’à ta tête, dit-elle en perdant son sourire
- Je me suis éloignée ! J’ai arrêté de lui parler car je ne veux pas de problème, je ne savais pas que tu étais sa copine, réponds-je affolé
J’ai vraiment peur de cette fille. Elle a l’air prête à tout pour défendre son couple donc je préfère l’écouter en m’éloignant de lui.
- Ouais, j’espère parce que je ne rigole pas… dit-elle en me poussant avant de partir.
Je ne m’y attendais vraiment pas que je tombe à la renverse sur le sol. Je soupire, toujours sur le sol. Bon, ce n’est rien, il aurait pu se passait pire… Assise sur le sol, une main apparaît devant moi. Je lève ma tête vers le ciel et je vois Jordan. Il me sourit. Et il me dit :
- Bon, tu te décides à prendre ma main ou je te laisse sur le sol ?
- Il n’est jamais content celui-là, dis-je en attrapant sa main
Il me tire pour me relever puis au même moment, il me tire vers lui pour me faire la bise. Il s’écart de moi avec un sourire fière. Ensuite, il me dit :
- Salut, tu as des habitudes très bizarre
- Comment ça ? demande-je en fronçant les sourcils
- Eh bien, être par terre, comme ça, pour le fun, faut oser !
- Mais je n’étais pas sur le sol pour rien ! m’écrie-je
- Ah bon ?!? Tu fais des rituels mystiques pour commencer ta journée ?!?
- Mais n’importe quoi ! Qu’est-ce que tu racontes ? J’étais…
- C’est bon, je te fais marcher, j’ai vu la scène… dit-il en me coupant
- Tu la connais ? demande-je
- Ouais, c’est la copine barjo de Axel, si tu veux, je lui en parlerais !
- Non ! Ne fais surtout pas ça ! m’exclame-je
- Comme tu veux mais je te conseille de lui dire parce que… Non, fais comme tu veux, je n’ai rien à te conseiller, dit-il

Il s’en va. Je me demande bien où il va car nous avons cours de l’autre côté. Enfin…
Les cours ont débuté depuis une heure et demi maintenant. Encore 30 minutes et c’est la pause. Je suis en anglais. Au fond de la classe… Je m’ennuie… Je suis seule. Quand je sens mon téléphone vibrer. J’ai vraiment envie de regarder qui vient de m’envoyer un message. Je sors discrètement mon téléphone et je regarde. Ce que je vois, c’est un message d’Axel :
Image
Il n’est même pas en cours. Jordan aussi d’ailleurs. Pourquoi insiste-t-il tant ? Je ne veux pas. Je ne lui réponds pas. Je range mon téléphone. Patience, le cours est bientôt terminé.
C’est la pause. Je suis en train de finir de ranger mes affaires. Une fois fini, je sors de la salle et se tient juste devant moi, Axel. Il attrape ma main, il me tire. On arrive à l’extérieur du lycée et il commence à me dire :

- Tu vas m’ignorer encore longtemps ? demande-t-il
- Tu vas insister encore longtemps ? réplique-je
- Jusqu’à ce que tu m’expliques ! Je ne comprends pas, c’est toi qui disais que tu ne t’entendais qu’avec moi mais finalement non, vu que tu me délaisse !
- Je ne te délaisse pas ! c’est juste que je n’ai pas le choix, c’est comme ça…
- Comment ça tu n’as pas le choix ?!? Tu as le choix d’écouter Maelys ou non…
- C-comment tu sais ?!? m’écrie-je
- Jordan.
- Je lui avais pourtant dis de ne rien te dire !
- Ouais, certainement mais bon… Il me l’a dit et pourquoi tu n’es pas venue me le dire ?
- Car je n’ai pas envie de m’attirer des problèmes et à toi non plus
- Tu n’attireras aucuns problèmes, il faut juste que tu me le dises, arrête de te croire seule et fais-moi confiance, ok ? demande-t-il
- Ok…
- On retourne à l’intérieur ?
- D’accord, réponds-je avec le sourire

Je suis soulagée. Soulagée qu’il soit au courant. On retourne dans l’enceinte du lycée. On parle et on rit. Franchement, j’aime bien lui parler…
C’est l’heure de la cantine donc je me dirige vers le réfectoire. Je prends mon repas et je vais m’installer dans la salle. Je suis seule jusqu’au moment où Jordan s’installe en face de moi. Il me sourit comme d’habitude.

- Cafteur. Dis-je
- Tu vas me faire la tête ? demande-t-il tout sourire
- Pourquoi tu lui as raconté ? réplique-je
- Bah j’avais envie…
- Pff… T’es vraiment débile ! Je t’avais dit de rien lui dire…
- T’aimerais bien qu’on te fasse ce que t’as fait ? demande-t-il d’un air sérieux
- Euh… Eh bien, non mais là…
- Tu avais le choix. Ne dis pas le contraire. Tu pouvais décider d’écouter ou pas sa copine barjo, réplique-t-il
- Ecoute, je ne veux plus parler de cela… On peut changer de sujet ?
- Tu veux discuter de quoi ? répond-t-il par une autre question
- Pourquoi tu… Vous n’étiez pas là ? Je suppose que tu étais avec Axel ?
- Ouais, j’étais avec Axel. On est partis voir son meilleur pote
- Je pensais que c’était toi son meilleur ami
- Répète ça et j’t’enfonce ma fourchette dans tes yeux, dit-il d’un air sévère et en empoignant sa fourchette
- Du calme… J’ai dit que je le pensais mais en même temps, vous êtes tout le temps ensemble
- On n’est pas toujours ensemble. C’est juste mon bouche trou.
- C’est ça… Vous séchez ensemble, vous trainez ensemble…
- Mais c’est seulement au lycée. Sinon, on ne reste pas ensemble ! s’écrie-t-il
- C’est bon, ne me crie pas dessus, dis-je

J’ai l’impression de l’avoir insulté. Pourtant quand j’ai dit ça à Axel, il ne l’a pas aussi mal pris. Tant pis… On mange et ensuite, on s’en va du réfectoire. Il me laisse seule, une fois qu’on est sortis du réfectoire. Je me dirige vers mon casier et lorsque j’arrive, une bande de fille attend devant mon casier. Je fais demi-tour mais trop tard, elles m’ont vu.

- Romane, elle est là ! hurle une des filles
Je me tourne vers elles. La horde de fille s’avance vers moi d’un pas déterminé. J’aspire une grande bouffée d’air. Qu’est-ce que j’ai fait ? De la horde, il y a Anaïs qui en sort ainsi que Maelys. Je rêve…
- Anaïs, qu’est-ce qu’on lui fait ? demande Maelys
- Je n’en sais rien mais cette aguicheuse devrait avoir une bonne leçon ! répond-t-elle
- Je peux savoir qu’est-ce que vous me voulez ? demande-je
- Tu veux savoir ? demande Maelys en croisant ses bras
- Je vais te le dire. Ne t’approche plus de nos mecs, d’accord ? réplique Anaïs en me poussant
Lorsqu’elle se met à me pousser, les autres filles qui m’avaient encerclé, se mettent elles aussi à me pousser chacune leurs tours. Je suis devenue un ballon. Je ne comprends plus rien. Lorsqu’une forte voix se fait entendre :
- EH VOUS LA !
Le groupe se disperse aussitôt qu’elle entend la voix. Chacune de leurs côtés, elles s’en vont très vite. Je finis de nouveau sur le sol. Ce n’est vraiment pas ma journée… Je me relève puis je vois qui s’approche de moi, la surveillante Ingrid. Elle me demande si je vais bien et je lui réponds que oui. Elle insiste mais je continue de répondre la même chose. Alors, elle s’en va. La surveillante s’éloigne et je me dirige de nouveau vers mon casier. Je prends mes affaires et je pose ce dont je n’ai pas besoin. Je referme mon casier et j’amorce un mouvement pour partir quand j’entends :
- Pff, même pas fichu de se défendre
Je me tourne vers la voix qui viens de s’exprimer. Je vois une jeune fille blonde, adossé contre un casier. Elle a un style que je pourrais qualifier de « masculin-féminin » … Je ne sais pas si ça existe mais voilà… Elle est blonde et elle porte des vêtements amples. Un large t-shirt assez joli car il y a une multitude de couleur dessus et elle porte un jogging noir troué aux genoux. Des baskets flashy et un bandana rouge sur la tête.
- Qu’est-ce que t’as à me fixer comme ça ? demande-t-elle agressivement
- Je ne te permets pas, dis-je
- Qu’est-ce que tu ne me permets pas, princesse ?
- De dire que je ne sais pas me défendre ! Tu n’as aucunement le droit de me dire ça ! m’écrie-je
- Je dis ce que je veux d’une et puis si je n’ai « aucunement le droit de te dire ça », tu n’as qu’à te défendre. Fillette.
- Je sais me défendre !
- D’accord, j’appelle Maelys et Anaïs !
- NON ! hurle-je
- Je le savais… Bon, moi aussi je n’aime pas ces filles, elles se prennent pour les princesses du bahut. D’habitude, je n’aime pas aider les petites natures comme toi mais je vais quand même t’apprendre des trucs pour te défendre quand ces tarentules viendront te chercher des problèmes, dit-elle en s’approchant de moi
- Mais je n’ai pas envie d’apprendre à me battre !
- Se défendre, ce n’est pas forcément se battre, tu peux te défendre pacifiquement
- …
- Sinon, moi c’est Tina et toi ?
- Romane

Elle tourne les talons et s’en va. Je pars aussi devant ma salle de classe. J’essaye de faire abstraction à ce qui vient de se passer.
Ma journée se termine. Il n’y a plus cours. Je me dirige vers mon casier pour prendre certaine affaire. Quand je vois au loin, Axel. Il se dirige vers moi, tout sourire. Franchement, je suis heureuse de le voir mais si c’est pour qu’il se passe ce qui s’est passé tout à l’heure… Non. Alors je lui tourne le dos mais il se précipite vers moi. Il attrape mon poignet et il me maintient contre les casiers.

- Lâche-moi, tu me fais mal !
- Pourquoi est-ce que tu me fuis ? demande-t-il en me lâchant
- Je… Je ne t’avais pas vu, réponds-je
- Tu m’as regardé droit dans les yeux et tu m’as tourné le dos ! Alors ne me mens pas et dis-moi la vérité !
- La vérité, c’est que je ne peux pas rester avec toi ! Tu as une petite amie trop jalouse et après j’en subie les conséquences, dis-je
- Maelys t’as fait du mal ? demande-t-il
- Non, je vais bien mais voilà, c’est énervant…
- C’est-à-dire ? insiste-t-il
- Je ne peux pas marcher dans les couloirs sans qu’une horde de fille me bouscule ou bien me dévisage !
- Pff, j’irais parler à Maelys…
- Tu penses que ça va changer quelque chose ? Je ne crois pas…
- Crois en moi. Je vais aller lui parler, ne t’inquiète pas… Bon, viens, sinon on va rater le bus
- D’accord, dis-je

Il avance et je le suis. On arrive à l’arrêt de bus et on discute. Le bus arrive, on monte dans le bus. Il démarre et on continue de discuter jusqu’à ce que j’arrive à l’arrêt de chez moi. Je descends du bus.
Je viens de rentrer chez moi, je finis de me changer et je vais commander à manger. Il faudrait que j’apprenne à cuisiner. J’allume la télévision et je m’installe sur mon canapé. Je prends mon téléphone et je vais sur mon blog. Au même moment, je reçois une invitation sur mon blog. Je l’ouvre :
Image
J’accepte et quelques secondes plus tard, je reçois un message :
Image
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Avatar de l’utilisateur
Kimtefira
Déléguée principale
Messages : 119
Inscription : 28 avr. 2014, 13:19

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Kimtefira » 21 mars 2018, 20:34

IV
Partie 1 : Axel
Les ennuis commencent
Je viens de rentrer chez moi et ma sœur me saute dans mes bras. Je la serre aussi dans mes bras et je lui demande comment elle va. Elle me dit qu’elle va bien et au passage, elle me raconte sa journée. Pendant ce temps, je dépose mes affaires et je les range, tout en écoutant ma sœur. Une fois fini, je me dirige vers le salon avec. Il y a plein de cahier sur la table à manger. Elle doit surement être en train de faire ses devoirs… Elle a pourtant un bureau dans sa chambre mais elle préfère la table à manger… Enfin bref, elle reprend ses devoirs. Je regarde par-dessus elle et ça m’a l’air correcte. Alors je la laisse faire.
Je me dirige dans ma chambre pour prendre mon ordinateur portable et ensuite je vais au salon. J’ouvre mon ordi et je vais sur mon blog :
Image

J’ai plusieurs notifications. Je les regarde et je vois que c’est des nombreux j’aime sur mes photos, commentaires et plusieurs demandes en ami. Je réponds aux messages qu’on m’a envoyé. Et je prends mon téléphone car je viens d’y penser : il faut que je parle à Maelys.
Image
Juste après ce message, elle m’appelle et me dit :
- Allô ? Ça va ? demande-t-elle
- Ouais, mais allons droit au but, dis-je
- Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
- Il y a que ton attitude en ce moment est énervante !
- Comment ça ?!? s’écrie-t-elle
- Je me suis mis avec toi parce que t’avais l’air d’être calme, une fille sans embrouille mais enfaite je me rends compte que t’es tout le contraire, réponds-je
- Ah ouais ? Je suis une fille à embrouille ?!? Je n’étais pas au courant… Ah mais si tu parles de ma petite bousculade avec ta chère petite nouvelle sache que c’est un acte d’amour… Je suis jalouse de cette fille ! Je ne l’aime pas ! Elle n’a pas à te tourner autour comme ça ! crie-t-elle
- Je t’arrête toute suite, il n’y a rien entre elle et moi. Je lui montre juste le lycée et je fais en sorte qu’elle s’intègre, dis-je
- Laisse quelqu’un d’autre le faire ! Ce n’est pas à toi de faire ça ! hurle-t-elle
- Je fais ce que je veux et si tu avais un minimum confiance en moi, tu n’aurais pas à t’inquiéter.
- Mais j’ai confiance en toi… Mais en elle non.
- Apprends à la connaître et tu verras…
- …
- Allô ?
- Pour toi, je vais faire un effort.
- Bon, je te laisse
- D’accord. Je t’aime
- Moi aussi, je t’aime, dis-je avant de raccrocher
Quelques minutes après ça, mon père entre. Je le salue mais il ne me répond pas. J’ai l’habitude maintenant. Ma sœur se précipite vers lui pour lui sauter dans les bras. On est au complet… Oui car ma mère nous a quittés… Enfin bref. De toute manière, on est au complet que pour quelques heures. Mon père va repartir… Il travaille de nuit.
Le lendemain, je me réveille et je vais réveiller ma sœur. Elle se lève et je la laisse se préparer. Je me prépare aussi. Une fois fini, je prends mes affaires de cours, je dis au revoir à ma sœur et je sors de chez moi. Je me dirige vers mon arrêt de bus. Il y a Romane qui arrive. Je lui dis bonjour. Elle me répond aussi et on commence à se parler. Mine de rien, cette fille, je l’apprécie beaucoup. Donc, il faut que je gagne ce pari. Le bus arrive et on monte.
Le bus arrive devant le lycée donc on descend. On vient à peine de descendre que Romane me lâche pour rejoindre… Tina ? Elle est exécrable cette fille ! Romane lui tend la main et elle frappe dessus. Tina fait le geste du poing pour que Romane frappe dessus avec son poing mais Romane ne comprend pas. Je regarde la scène, au loin. Et au final, Tina a abandonné et elles se sont mise à marcher et parler ensemble. Je me mets à avancer aussi et il y a Maelys qui arrive. Elle me fait un bisou sur la joue. Je prends sa main et on entre ensemble dans le lycée.
J’ai beau arrivé à l’heure, j’arriverais toujours en retard en cours. Devinez avec qui je suis…. Et ouais, Jordan. Oui, je l’attendais. Je dois lui dire un truc :
- A propos du pari ? demande-je
- Ouais ?
- Celui qui perd, il n’a pas le droit d’adresser la parole à Romane. Il l’oubli et elle n’existe plus. Ok ?
- Pas de problème, vu que c’est moi qui va gagner… dit-il avec le sourire
- Je ne crois pas, dis-je
- On verra bien, sourit-il
On marche dans les couloirs et j’envoie des messages à Mark, mon meilleur pote. Il vient rarement en cours. Aujourd’hui, il est venu mais il n’avait pas envie de sécher à cause de ces nombreuses absences. On se retrouvera sûrement à la récrée… S’il supporte cette journée !
On est toujours dans les couloirs et Jordan s’amuse à frapper aux portes ou les ouvrir. Il est vraiment débile. Mais c’est de très courte durée car Ingrid vient de nous trouver :
- Vous deux ! Il est interdit de traîner dans les couloirs pendant les heures de cours ! Qu’est-ce que vous fichez ici ?!? hurle-t-elle
- …
- Vous avez perdu vos langues ?!? hurle-t-elle à nouveau
- …
- Bon, alors ce sera deux heures de colle pour vous deux ! Venez avec moi !
On la suit sans discuter. On atterrit dans un bureau. Elle nous laisse seuls et on attend. La sonnerie retentit. C’est là que le principal adjoint arrive. On est fichu… Il nous connaît assez bien.
- Bonjour, dit-il froidement
- Bonjour, dit-on en chœur
- Alors, je viens d’apprendre que vous étiez dans les couloirs alors que tout le monde était en cours. Donc, vous avez un tas d’absence et de retard mais vous continuez à l’accumuler malgré tous les avertissements, aucun de vous deux n’en a tenu compte. Dans ce cas, je vais être obligé d’appeler vos parents.
Je ne dis rien mais au plus profond de moi, je me sens très mal. Mon père va très mal le prendre. Je crois que je vais arrêter de faire le débile…
Après ça, on est retourné aussitôt en classe. Depuis cette annonce, je me tiens à carreaux. Juste après ce cours, c’est la pause. Enfin… j’envoie un message à Mark. Il me rejoint presque immédiatement. Et il me dit :
- Axel, j’en peux déjà plus, et si on partait ?!?
- Ce serait avec grand plaisir mais là, ils ont menacé d’appeler mon vieux donc je préfère ne pas faire le con.
- Pff… ton vieux te fais peur ? Allez arrêter de faire ta chochotte et on va faire un tour !
- Mark.
- T’es vraiment chiant… bon je te laisse avec ta copine Jordan
- Va te faire...
Il est parti. Et je suis resté un moment seul… Je pense à ce que je vais dire à mon père… Oui, il me fait peur et pas qu’un peu. Pendant que je réfléchissais, au loin, j’ai remarqué Romane avec Tina. Je croyais que Romane n’aimait pas trop les gens ici… Tant mieux pour elle si elle s’est trouvé une amie. Mais soudain, s’approche Maelys avec deux de ses amies vers Tina et Romane. Tina est sur ses gardes. Je m’approche un peu pour savoir de quoi elles discutent et j’entends :
- On est parti sur des mauvaises bases nous deux alors je te demande pardon et pour faire la paix, je t’invite prendre un smoothie, dit-elle avec un large sourire
- Euh…
- Non, dégage, dit Tina
- Toi, on ne t’a rien demandé ! s’écrie Maelys
- Répète ! dit Tina en s’avançant vers Maelys
- Laisse Tina… Pourquoi pas, dit Romane
- Romane ? T’es sérieuse ?!? demande Tina
- On se retrouve tout à l’heure ! dit Maelys avant de partir
- D’accord, sourit Romane
Maelys est en train de partir avec ses amies tandis que Tina regarde froidement Romane… Elle dit :
- Je serais toi, je ne ferais jamais confiance à cette peste !
- Je crois qu’elle ne pense pas à mal… Je pense qu’elle est sincère, dit Romane
- Cette fille, si je devais lui décerner un prix, ce serait celui de la plus grande actrice ! Elle sait bien jouer la comédie, fais attention à toi.
- Ecoute, je ne suis pas un bébé.
- Fais comme tu le sens, je t’aurais prévenue… Je te laisse, dit Tina en tournant les talons pour s’en aller
Une fois Tina éloignée, je m’approche de Romane pour lui parler et je lui dis :
- Salut ! T’as vu que lui parler ça a changé quelque chose, dis-je avec le sourire
- Oui, merci… T’as entendu ? demande-t-elle
- Ouais, j’étais juste à côté
- Tu m’espionnes ? demande-t-elle avec le sourire
- Pas du tout, tout ne tourne pas autour de toi, ma chère mademoiselle, réplique-je avec un sourire
Elle rigole puis elle me dit :
- Tu penses venir à l’heure d’après ?
- Oui, réponds-je
- Exploit. Axel va assister à 2 heures de cours d’affiler, s’écrie-t-elle avant de rire
- Je te manque, c’est pour ça que tu demandes
- N’importe quoi ! Tout ne tourne pas autour de toi, mon chère monsieur, réplique-t-elle
- Tu vois que tu m’aimes, tu reprends même mes répliques !
- Pff, allez viens, on va devant la salle, dit-elle avec le sourire
On arrive devant la salle et la sonnerie retentit… Une deuxième heure de cours qui va commencer. Sauver moi !
C’est la fin de la journée. Je rentre chez moi. Fatigué. Très fatigué… Je crois que c’est la première fois que j’assiste à la quasi-totalité des cours. Ma sœur est déjà rentrée. Elle est dans sa chambre. Je passe rapidement lui dire bonjour et ensuite je vais dans ma chambre. Je dépose mes affaires et comme d’habitude, je regarde mon blog, je vais sur les réseaux sociaux… Je suis resté comme ça pendant un moment, jusqu’à ce que je reçoive un message de Romane :
Image
Je n’ai pas eu le temps de finir d’écrire mon message car j’ai entendu :
- AXEL ! hurle mon père
J’inspire très bruyament et j’expire tout avant de dire d’une voix tremblante et peu sûr de moi :
- J’arrive…
Je sens que je vais passer un mauvais quart d’heure…


Partie 2 :Jordan


Je suis chez moi. Sur mon téléphone… Je regarde mon blog au passage :
Image
Je regarde mes messages et je vois le prénom de Romane… C’est extrêmement rare qu’elle m’envoie un message la première… Ce n’est même pas rare enfaite, ce n’est jamais arrivé. J’ouvre et je lis :
Image
Je lui envoie un message pour la prévenir que j’arrive. Maelys… Que tu facilites mes affaires. C’est certain, c’est moi qui vais gagner ce pari.
J’arrive devant l’arrêt de bus et je la vois qui m’attend, assise sur le banc. Je m’assois à ses côtés et je lui demande :
- Alors tu me racontes ?
- Ça fait un moment que Maelys m’en veux… Tu l’as déjà remarqué quand elle m’a poussé… Enfin, ce n’est pas ça le problème. J’avais dit à Axel que je ne voulais plus lui parler car sa copine est trop jalouse mais il a insisté pour qu’on continue et il a dit qu’il allait lui parler. C’est ce qu’il a fait et je pensais que ça avait fonctionné, vu qu’elle m’a invité prendre un smoothie. J’ai accepté mais j’aurais dû écouter Tina qui m’avait dit de ne pas y aller car là-bas, je me suis fait humiliée par Maelys. Ses copines et elle ont commandées des smoothies pour me les renverser dessus. Et comme par hasard, il n’y avait presque que des personnes du lycée.
- T’aurais dû écouter Tina. Maelys, elle est complètement folle… Surtout quand il s’agit d’Axel.
- C’est tout ce que tu me dis pour me réconforter ? demande-t-elle
- Tu veux que je t’embrasse peut-être ? réplique-je par une autre question
- Je dis ça parce que t’as fait tout ce chemin pour me dire ça ?
- Non, je voulais comprendre. Et si on faisait un tour, histoire de te changer les idées…
- Si tu veux.
On se lève puis on marche. Je commence à lui poser des questions sur sa vie car finalement, je ne sais rien sur elle. C’est bizarre… D’habitude, je n’agis pas comme ça avec les filles que je veux. Peut-être parce qu’elle est différente ?
Le lendemain, je me réveille. Je regarde l’heure. Je suis en retard… Autant ne pas partir en cours… De toute manière, j’ai que deux heures. Je prends mon téléphone et je regarde qui m’a envoyé un message. Il y a Anaïs et des connaissances. Je reste allongé dans mon lit… Quand :
- Monsieur, il y a quelqu’un pour vous à la porte, dit un employé de la maison
- J’arrive
Je m’habille rapidement et je vais à l’entrée. Il y a Anaïs. Elle me saute dessus en me voyant. Je ne suis absolument pas réveillé. Elle m’embrasse la joue et je lui demande :
- Qu’est-ce que tu fais ici ?
- Tu n’es pas heureux de me voir ?
- Si mais je suis surpris de te voir ici
- Tu t’habilles et on part ? demande-t-elle
- D’accord, donne-moi quinze minutes. Va t’assoir dans la grande salle.
C’est vrai, je dois l’emmener au restaurant. J’avais complétement oublié… Je retourne donc dans ma chambre et je me prépare. Je reçois un message de Romane. Je l’ouvre et je le lis très rapidement. C’est écrit :
Image
Super ! Encore un moyen de me rapprocher d’elle… Bon, je vais me préparer et je vais rejoindre Anaïs.
Image

GOT7
♥♥♥

Clique !

Niklaroline
Jeune diplômée
Messages : 3
Inscription : 16 août 2016, 09:38

Re: Fiction n°2 : Le choix

Messagepar Niklaroline » 07 avr. 2018, 11:35

J'adore ta fiction! J'ai vraiment hâte de lire la suite. Par contre, je n'arrive pas à savoir qui je préfère entre Axel et Jordan :D


Revenir vers « Fan Fictions & autres histoires... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité